Les nouvelles règles de l’assurance chômage

Prévue pour entrer en vigueur à partir du 1er septembre 2017, la nouvelle convention de l’assurance chômage a été finalement conclue. En effet, après près d’un an d’intenses négociations, syndicats et patrons sont parvenus à cet accord, censé permettre à la caisse de mobiliser jusqu’à 1,2 milliard d’euros par an. Cela dit, les changements opérés par ladite convention ne feront pas que des heureux.

L’indemnisation des seniors

L’ancienne réglementation accordait 36 mois d’allocations aux 50 à 59 ans. Désormais, leur situation sera traitée différemment. Ainsi, de 50-52 ans, les chômeurs seront logés à la même enseigne que leurs paires et toucheront des aides sur 2 ans. Entre 53 et 55 ans, l’indemnisation couvrira 30 mois, et 6 mois supplémentaires si l’intéressé suit une formation. Seuls les plus de 55 ans pourront prétendre aux 3 années complètes d’indemnisation.

Le différé d’indemnisation des cadres

Leurs allocations étant souvent supérieures au minimum légal dû en cas de licenciement, les cadres étaient indemnisés suivant un différé de 180 jours. Mais, ce délai sera réduit d’un mois, et ces derniers pourront percevoir leurs indemnités en 150 jours.

L’amélioration de la situation des précaires

Actuellement, il faut compter 610 heures ou 122 jours de travail au cours des 28 derniers mois pour bénéficier des allocations. Dès septembre 2017, 610 heures ou 88 jours travaillés suffiront, ce qui aidera à impacter 34 000 autres personnes, en tenant compte des travailleurs de courte durée. Par contre, ceux-ci n’auront pas droit à la même formule de calcul de l’indemnisation journalière que leurs paires ayant des contrats de longue durée (CDD).

Quid de la cotisation patronale ?

Passant de 4 à 4,05 %, elle concerne tous les contrats, et non plus seulement ceux à durée déterminée. Ne devant s’étendre que sur 3 ans, elle peut être modifiée annuellement, en cas de besoin. Quant aux surcotisations, elles seront de 0,05 % pour les CDD d’usage et supprimées pour les CDD de moins de 3 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *