Nos conseils pour ouvrir un commerce de bouche 

commerce de bouche

Depuis plusieurs années, les commerces de bouche ont le vent en poupe, en témoigne le chiffre d’affaires réalisé par certains commerçants dans leurs activités. Ainsi, de plus en plus de personnes se laissent tenter par cette aventure en investissant dans des secteurs variés comme l’alimentation générale (épiceries, supérettes, etc.), le traiteur, la vente de boissons et l’alimentation spécialisée telles que la boucherie, la charcuterie, la poissonnerie, le glacier, etc.

Mais, la plupart de ces commerces sont soumis à des règles assez strictes pour éviter tout abus. En effet, pour exercer comme entrepreneur indépendant dans un commerce de bouche, il faut être titulaire d’un diplôme. D’autres mesures encadrent également la pratique de cette activité commerciale.

Dans ce billet, nous faisons toute la lumière sur les différentes étapes à suivre pour ouvrir un commerce de bouche et mettons en relief les secteurs qui semblent susciter un plus grand intérêt du public et des consommateurs.

Les étapes pour ouvrir un commerce de bouche

La première étape consiste à réaliser une étude de marché. En dehors d’une connaissance théorique et d’un savoir-faire pratique, il est indispensable de prendre connaissance de l’existant avant de vous lancer dans un tel projet. Ainsi, il faut étudier vos concurrents (interviews, sondage, enquête, etc.), cibler vos concurrents et adapter vos produits.

Le choix d’un bon emplacement est déterminant parce qu’il favorise un meilleur référencement de votre activité. Vous pouvez opter soit pour une zone où la demande est forte et la concurrence omniprésente soit pour un milieu où la concurrence et la clientèle sont presque inexistantes.

Entreprendre les formalités administratives permet de rendre votre activité légale. Certains commerces de bouche requièrent plus de démarches que d’autres. Mais, l’immatriculation de votre société au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) demeure une exigence dans tous les cas.

Les commerces de bouche les plus porteurs

Il existe une diversité de commerces de bouche. Mais, il faut reconnaitre que certains sont bien plus porteurs que d’autres. Ainsi, plusieurs facteurs comme la proximité, la qualité, le service, la personnalisation, le packaging, etc. sont à l’origine de l’attrait de la clientèle pour un type précis de commerce de bouche.

Les glaciers font partie de cette catégorie qui suscite chez les consommateurs un certain émoi. En effet, il s’agit d’un commerce spécialisé dans la fabrication de glaces (glaces artisanales, sorbets, crèmes, entremets glacés, etc.). En effet, devenir glacier demande une grande créativité, ce qui constitue sans doute son plus grand atout sur le marché.

Egalement très porteurs, tous les commerces qui mettent en avant l’utilisation de produits bio et plus sains pour le corps. Nous pouvons notamment citer l’émergence de fast food healthy qui proposent salades et autres plats et jus à base de fruits et legumes frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *